Connexion extranet

Politique sociale

Création d'emplois qualifiés et pérennes

17/09/2013

Rassemblés au sein de la Fédération SYNTEC, les métiers du numérique, de l’ingénierie, des études et du conseil et de la formation, en apportant une forte valeur ajoutée aux entreprises de l’industrie, des services et au secteur public jouent un rôle crucial dans le potentiel économique de la France.



Fotolia 55293005 L Au carrefour des innovations technologiques et sociétales, les métiers de SYNTEC sont en position privilégiée pour accompagner les entreprises dans la conception de nouveaux modèles, de nouvelles techniques et de nouveaux produits qui leur donneront un avantage compétitif et permettront à l’Entreprise France de se développer et d’être en bonne place sur les marchés internationaux.

D’ici 2016, d’après le rapport du Conseil d’analyses stratégiques publié le 17 janvier 2012, les secteurs du Conseil et de l’assistance devraient créer 155 000 emplois qui sauront concilier les exigences de rentabilité et celles de l’innovation, en optimisant les interactions de plus en plus importantes entre la sphère marchande et la sphère culturelle.

SYNTEC invente les métiers de demain et prépare les hommes aux défis de la nouvelle économie.

Les entreprises ont embauché en 2011 plus de 55 000 salariés (90% en CDI)

  • dont 40 000 dans le secteur du numérique ;
  • dont 9 000 dans celui de l’ingénierie ;
  • dont 6 000 dans celui des Etudes & du Conseil et de la Formation Professionnelle.

Ces embauches correspondent à une période de croissance (+3,6 % sur l’année). En 2012, le nombre total d’embauches devrait se situer aux environs de 40 000.

 
Une pépinière de nouveaux métiers

Ingénieurs projet, consultants experts, architectes réseau, webdesigners, spécialistes de business intelligence, conseils en relations publiques ou en stratégie marketing, coach... SYNTEC regorge de métiers d'avenir. Pluridisciplinaires par essence, les métiers de SYNTEC sont des "agents de transformation" entrainés au management de projets complexes. Tous parlent plusieurs "langues-métiers" et bénéficient d'une solide expérience du travail en équipe.

Vigies, ils anticipent nouveaux besoins et nouveaux usages, identifient des opportunités de marché via les réseaux de communication. Nomades, ils font "circuler" l'intelligence et les bonnes pratiques. Artisans, ils mettent en œuvre des solutions "sur mesure", adaptées aux besoins, à l'environnement et aux ambitions des clients.

Les métiers de la connaissance, du savoir et de l’innovation sont des métiers qui pour certains d’entre eux doivent être réinventés tous les deux ans (« mobility », réseaux sociaux d'entreprise…).


Un patrimoine unique de compétences

Les ressources humaines et intellectuelles constituent la richesse première des métiers et le socle de valeur des adhérents de SYNTEC. Ils investissent fortement dans les talents de leurs collaborateurs. L'excellence de leur expertise se fonde sur ce véritable "patrimoine" de compétences. En témoigne l'importance des budgets consacrés à la formation et des formations qui offrent également l'opportunité de développer le mécénat de compétences, de promouvoir le développement durable et la diversité.

 

Pour plus d’informations

Rechercher

Indice syntec

31/03/2017

FÉVRIER 2017
 
259,2
publié le 31 MARS 2017
 EN SAVOIR PLUS    S’ABONNER

Pour plus d’informations

ADESATT 2017

05/01/2016


Pour plus d’informations

Convention collective

15/06/2013


 
Convention Collective Nationale applicable au Personnel des Bureaux d'Études Techniques, des Cabinets d'Ingénieurs-Conseils et des Sociétés de Conseils

IDCC 1486 - Brochure n°3018
 
CONVENTION COLLECTIVE   AVENANTS ET ACCORDS

Pour plus d’informations

Apprentissage

15/06/2013



   
La Fédération Syntec ne collecte plus la Taxe d’apprentissage depuis le 31 décembre 2015.
L'arrêté du 23 novembre 2015 portant habilitation du Fafiec en qualité d'Organisme Collecteur de la Taxe d'Apprentissage (OCTA) est paru au journal officiel du 1er décembre 2015. Dès le 1er janvier 2016, le Fafiec collecte et reverse la taxe mais aussi mène des actions de promotion de l'apprentissage.    EN SAVOIR PLUS

TOUTE L’INFORMATION
UTILE

Pour plus d’informations

Newsletter