En poursuivant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Ces cookies nous sont nécessaires au bon fonctionnement des fonctionnalités du site.
Gérer mes cookies.

Connexion extranet

Rapport annuel

Le rapport annuel 2018

26/09/2018

Capture

Tout au long de ces quatre années à la Présidence de notre Fédération, j’ai œuvré avec les équipes pour renforcer le poids et l’influence de notre organisation, pour relayer et démultiplier nos actions, pour accroître notre participation et notre représentation à tous les niveaux, pour défendre nos positions et enrichir le dialogue social dans la branche.

Ces quatre années furent riches et rythmées par la Loi puis les ordonnances Travail mais aussi par la réforme de la Formation professionnelle, par la nécessaire restructuration des branches professionnelles. Nous avons soutenu beaucoup de réformes et fait valoir nos positions auprès des pouvoirs publics. Je crois pouvoir dire que nous avons été entendus :

- Sur la réforme autour des Ordonnances en soutenant publiquement l’introduction des contrats de mission, la réorganisation du dialogue social, mais aussi en influant sur la restructuration des branches.

- Sur la réforme autour de la Formation et de l’apprentissage en soutenant le CPF en Euros, l’âge limite de l’apprentissage à 30 ans tout en regrettant qu’il y ait une limite et en luttant contre la taxation des CDD courts

- Sans oublier nos impulsions sur la Loi Pacte à travers le Medef et plus particulièrement au sein du Bureau du Conseil Exécutif et du bureau du Pôle social dont je suis membre.

Le rôle des branches professionnelles a été consacré et leur restructuration est appelée à en faire des entités économiquement significatives et socialement cohérentes. La branche dans sa nouvelle définition de secteur économiquement et socialement cohérent devra faciliter la mobilité à tous les niveaux, offrir l’accès aux compétences nécessaires aux secteurs d’activités et aux métiers représentés. 

Mais notre responsabilité est grande. Notre convention collective est, vous le savez, celle qui regroupe le plus grand nombre de salariés et nous représentons les entreprises parmi les plus prospères et dynamiques de notre économie. Il appartient à notre Fédération de donner à cette convention collective, toute l’attractivité nécessaire pour s’inscrire dans la période de transformation numérique et écologique que nous vivons et s’adapter à ses impacts sociétaux.

Le marché du travail va complètement changer et demain nous aurons des collaborateurs qui ne seront pas seulement salariés mais qui seront aussi des indépendants, des auto entrepreneurs, et donc les rapports à l’entreprise seront complètement modifiés.

Aujourd’hui, l’agilité des entreprises et la guerre des talents nous impose d’investir massivement dans la formation et la transformation des compétences pour répondre à leurs besoins importants en recrutement. C’est un point crucial et la réforme des opérateurs de compétences est la première bataille à mener.

Dans le contexte politique actuel, nous devons soutenir les réformes pour les entreprises et leurs salariés mais rester vigilants. Nous devons mettre l’entreprise, l’entrepreneur, ses collaborateurs au cœur de notre action et de nos préoccupations : agir en complémentarité et en confiance, nous devons repenser en ce sens nos relations.

Je remercie tous les acteurs de notre secteur et de l’interprofessionnel avec qui j’ai pu travailler positivement durant ces 4 ans, entourée des équipes de la Fédération.


Viviane Chaine-Ribeiro


 Cliquez ici pour consulter le rapport

Pour plus d’informations

Le Rapport annuel 2017

07/07/2017




Cliquez ici pour consulter le rapport !

Pour plus d’informations

Le rapport annuel 2016

04/07/2016
Vous pouvez consulter le rapport annuel de la Présidente en cliquant ici !

"Tous les membres du Conseil d’Administration et des syndicats constitutifs qui composent notre Fédération œuvrent au quotidien à faire évoluer l’environnement économique, fiscal et social de notre Branche d’activité. Je les en remercie.

Merci à Luc Laurentin, qui a été élu Vice-président de la Fédération de piloter la régionalisation, si importante dans la construction de notre future influence.

Merci à nos représentants en région ainsi qu’à nos mandataires paritaires des Commissions Paritaires Régionales de l’Emploi et de la Formation professionnelle (CPREFP) de défendre et de renforcer, sur tout le territoire, notre politique de la formation et de l’emploi en adéquation avec les attentes et les besoins
réels des entreprises.

Merci aux nombreux bénévoles, dirigeants de nos entreprises adhérentes, de vous mobiliser, de vous investir et de nous consacrer votre temps en plus de vos responsabilités.

Merci aux permanents de travailler, à mes côtés, pour renforcer notre Fédération et faire qu’elle soit toujours plus reconnue.

Merci à nos collègues de Cinov, menés par son Président, Monsieur Sutra del Galy que je salue tout particulièrement.

Et enfin, merci à nos partenaires sociaux. Nous allons aborder des phases importantes d’évolution de notre Convention collective ; des évolutions dont les employeurs et les salariés ont tant besoin..."

Pour plus d’informations

Le rapport annuel 2015

16/07/2015

rapp activites vcr 07072015 Vous pouvez consulter le rapport annuel de la Présidente en cliquant ici !

"A l’heure où la crise financière grecque ébranle l’Europe et où l’économie française est encore confrontée à une faible croissance, il apparaît nécessaire, en ces moments d’incertitude, de faire partager notre conviction. La France a de nombreux atouts à faire valoir face à la concurrence internationale pour relancer notre économie et lutter contre le chômage.
La Fédération Syntec souhaite prendre toute sa part dans le redressement économique de la France. Les métiers rassemblés au sein de notre Fédération, consubstantiels à l’ensemble de la chaîne de valeur de l’économie, se doivent d’être au cœur de cette mutation, d’attirer et de former les talents de demain.

Ces engagements se sont traduits fin 2014 par la signature d’un Pacte social pour la compétitivité avec l’engagement de créer 3% d’emplois nets d’ici 2018 dans la Branche et également à travers la signature d’accords importants avec les partenaires sociaux.

Pour relayer et démultiplier nos actions, accroître notre participation à tous les niveaux, nous allons mettre en place un réseau de représentants de la Fédération Syntec dans les 13 régions issues de la réforme territoriale mais aussi auprès de nos représentations FAFIEC (OPCA de la Branche) locales.

Je remercie tous nos syndicats adhérents et leurs contributeurs, partenaires extérieurs et l’équipe de nos permanents qui, par leur engagement et leur mobilisation, ont contribué à ces réalisations qui représentent une réelle valeur ajoutée pour nos entreprises et les salariés de notre Branche.

L’année à venir 2015-2016 mobilisera encore les énergies car la France est à un tournant de son histoire économique et sociale, à un moment où l’innovation et la compétitivité « agile » apparaissent comme les enjeux majeurs de la modernisation de notre pays."

Je sais pouvoir compter sur vous tous pour relever de nouveaux défis.

Viviane Chaine-Ribeiro
Présidente de la Fédération Syntec

Rapport annuel 2014

10/07/2014
Jean-Luc Placet, Président de la Fédération Syntec 2011-2014 présente le bilan d'activités de son mandat.

Couverture rapport dactivites
"Engagé dans les institutions patronales depuis plus de 15 ans, j’ai vu notre Fédération développer significativement sa présence et son influence dans le système patronal. Je me suis attaché à y contribuer. Beaucoup de progrès ont été faits dans chacun des syndicats membres de la Fédération SYNTEC, beaucoup de bonnes volontés ont fait jour ;il convient de les rassembler pour être plus efficace.et devenir ensemble un partenaire institutionnel absolument incontournable. C’est pour atteindre cet objectif que j’ai souhaité devenir Président de la Fédération il y a maintenant deux ans.

Afin d'accéder à ce statut de partenaire incontournable pour les pouvoirs publics, la Fédération SYNTEC doit rassembler ses forces vives et s’ouvrir à d’autres métiers proches des nôtres et partageant notre vision, en s’appuyant sur les savoirs, les savoir-faire et les excellences de ses syndicats premiers dont la valeur ajoutée est diverse et multiple. 

Nos intérêts, nous le savons bien, ne sont pas toujours ceux qui sont les mieux pris en compte dans les arbitrages nationaux, parce que nous ne serions soi-disant pas les plus à « plaindre » ou tout simplement parce nous héritons de référentiels qui datent d'une époque où les équilibres sectoriels étaient différents. Aujourd’hui, la segmentation industrie-services n’a plus de sens car les métiers de SYNTEC sont intrinsèquement liés à la production. On ne cherche pas toujours à nous comprendre ou nous ne savons peut-être pas nous faire comprendre. Il convient de faire valoir avec force notre poids, nos spécificités et la réalité de nos contraintes.  

Un nouveau monde est en train d’éclore, générant autant de grandes opportunités que de grandes inquiétudes. Le fait que l’économie soit devenue immatérielle et qu’elle donne une importance nouvelle au « capital humain » représente une des plus grandes révolutions de notre histoire. 

Ensemble, nous sommes la force économique organisée qui, dans ce pays, permet aux entreprises de tous les secteurs d'accroître leur compétitivité et de se développer dans les meilleures conditions. C’est pourquoi aujourd’hui nous appelons à la naissance d’un grand mouvement qui, porté par la dynamique de nos métiers, soit l’expression de ce monde qui bouge, qui change et qui trace une nouvelle voie pour une nouvelle croissance. Ce mouvement, marqué par l’organisation d’un grand colloque « Initiative pour une nouvelle croissance » sous l’égide du Conseil Economique Social et Environnemental à l’automne prochain, sera le point de départ d’une initiative plus grande qui se fera l’écho d’un monde en changement en quête d’une nouvelle prospérité. Il sera force de proposition, devra désigner les grands travaux à accomplir ainsi que des axes de progrès et de réformes. Notre objectif est d’ouvrir un débat constructif et de permettre la confrontation des idées dans le but de contribuer ensemble à la transition « éco-sociale ».

À un tournant décisif pour l’avenir social et économique du pays, la Fédération SYNTEC réaffirme ses valeurs et ses enjeux communs, ainsi que la position stratégique qu'occupent ses hommes et ses métiers dans la nouvelle économie. Particulièrement à l'heure où il se révèle essentiel de rapprocher exigence de rentabilité, sens de l'innovation et management collaboratif, son rôle s'avère décisif."

Jean-Luc Placet
Président de la Fédération Syntec 2011-2014 

Pour plus d’informations

Rapport annuel 2012

05/07/2013
Chaque année, à l'occasion de son Assemblée Générale, la Fédération Syntec publie son rapport annuel. 

Definitif BrochRapportAnnuel2012 A4 1

En représentant 80 000 entreprises, la Fédération SYNTEC, jour après jour, aide nos entreprises et tous types d’organisations à être plus innovantes, compétitives et porteuses des défis et environnement sociétaux du monde moderne.

Avec 910 000 personnes qui ont fait le choix de mettre leur personnalité et leur talent au service des entreprises et des organisations, petites ou grandes, La Fédération SYNTEC est le visage d’entreprises qui offrent une gamme cohérente et complémentaire de solutions de développement économique durable et socialement responsable :

  • Favoriser l'innovation: SYNTEC diffuse technologies du futur, savoirs et bonnes pratiques
  • Développer la compétitivité : SYNTEC développe la valeur ajoutée délivrée par les entreprises et valorise leurs actifs immatériels
  • Ancrer la responsabilité sociétale : SYNTEC accompagne entreprises et institutions afin qu'elles concilient au mieux progrès techniques et citoyenneté
  • Créer des emplois et développer des talents : SYNTEC invente les métiers de demain et incarner, développer les nouvelles activités  et prépare les hommes aux défis de la nouvelle économie
  • Intégrer les jeunes et préparer les talents de demain : SYNTEC ouvre ses portes aux talents et à la créativité des jeunes générations.

Pour plus d’informations

Rechercher

Indice syntec

31/10/2017

Octobre 2018
 
269,8
publié le 30 novembre 2018
 EN SAVOIR PLUS    S’ABONNER

Pour plus d’informations

ADESATT 2018

05/01/2016


Télécharger ici le Bordereau de versement 2018


Pour plus d’informations

Convention collective

15/06/2013


 

Convention Collective Nationale applicable aux salariés des Bureaux d’Etudes Techniques, des Cabinets d’Ingénieurs-Conseils et des Sociétés de Conseils


IDCC 1486 - Brochure n°3018
 
CONVENTION COLLECTIVE   AVENANTS ET ACCORDS

Pour plus d’informations

FORMATION PROFESSIONNELLE

15/06/2013
   

fafiec



Le Fafiec est l'OPCA, OCTA des métiers de l'ingénierie, du numérique, des études, du conseil et des métiers de l'événement.

A ce titre, il est chargé de :

  • collecter et gérer les contributions formation des entreprises et de la Taxe d'Apprentissage
  • mutualiser les fonds et financer les actions de formation, de bilan de compétences et de validation des acquis de l'expérience (VAE) des salariés
  • conseiller, informer et accompagner les entreprises, les salariés et les demandeurs d'emploi sur la formation professionnelle continue et le développement des compétences
  • promouvoir les métiers de la Branche, de l'apprentissage et de la Taxe d'Apprentissage

Géré par les représentants des 7 organisations patronales et syndicales de ces métiers, le Fafiec met en œuvre une politique de formation ambitieuse construite au bénéfice de près de 61 000 entreprises et plus de 792 000 salariés.

    EN SAVOIR PLUS

Pour plus d’informations

Newsletter