Indice syntec 275

Dynamique territoriale : les entreprises au cœur de la stratégie et de l’action

La revitalisation des territoires est un sujet qui anime au quotidien la Fédération Syntec et sur lequel elle est fortement engagée.

Dès 2015, l’organisation a décidé d’investir les régions, par le truchement de délégations, afin de représenter et défendre ses intérêts et gagner en visibilité et influence auprès des décideurs locaux publics et privés. Une manière de faire vivre la Fédération au plus près des régions et de participer au développement et au maillage territorial.

La Fédération Syntec accélère sa réflexion sur la manière dont les métiers d’avenir qu’elle représente peuvent contribuer au dynamisme économique des territoires. Elle partage ici ses propositions pour repenser les modes d’organisation et d’aménagement au service du desserrement métropolitain et de la revitalisation des territoires. Et anticiper le monde de demain.

8 propositions pour une compétitivité renouvelée

  1. Promouvoir le télétravail, et les moyens technologiques qui le rendent possible (solutions numériques, couverture numérique homogène et inclusive des territoires), comme vecteurs de réduction des fractures territoriales, de lutte contre la congestion des transports et de réduction de l’empreinte carbone des déplacements.
  2. Inciter les entreprises et les pouvoirs publics à s’appuyer sur leur écosystème local et à développer en dehors des métropoles des structures d’entraide et d’échange, comme des tiers lieux ou des espaces de coworking, afi n de stimuler la créativité, favoriser la collaboration, rompre l’isolement parfois lié au télétravail, et créer de l’emploi en proximité dans les territoires.
  3. Stimuler l’économie du territoire en menant une politique responsable des achats s’inscrivant dans une logique vertueuse.
  4. Penser la formation pour renforcer la cohésion sociale, l’attractivité, l’innovation et la compétitivité des territoires : favoriser l’insertion durable des jeunes dans l’emploi au plus près des besoins des entreprises ; encourager le développement des compétences quel que soit le statut pour protéger et accompagner tous les actifs dans les transformations économiques rapides.
  5. Promouvoir grâce à nos métiers le développement du « region-shore », c’est-à-dire une implantation territoriale de proximité, auprès de nos parties prenantes, notamment dans l’accompagnement de nos clients.
  6. Travailler avec les pouvoirs publics locaux à la modélisation de nouveaux bassins d’emploi, nos métiers de services étant l’un des maillons essentiels à une stratégie de réindustrialisation des territoires.
  7. Favoriser une plus grande complémentarité d’actions entre les structures satellitaires des collectivités territoriales (sociétés d’économie mixte, sociétés publiques locales…) et les entreprises privées (ingénierie, numérique…) au service du développement des territoires.
  8. Développer les dispositifs de reconversion et d’accompagnement
    aux mutations et transformations d’emploi. Promouvoir notamment Numéric’Emploi (mis en place par Syntec Numérique) au niveau national, auprès des Conseils régionaux et des directions régionales de Pôle Emploi et créer un programme Numéric’Actif au niveau national, associant le secteur numérique et intégrant les problématiques GPEC des grandes entreprises prêtes à s’engager dans ce dispositif.