Indice syntec 276,5
Publié le 24 juin 2021

Laurent Giovachini réélu à la présidence de la Fédération Syntec

Après un premier mandat de trois ans, Laurent Giovachini est réélu pour un second mandat en tant que Président de la Fédération Syntec.

Le mercredi 23 juin dernier, Laurent Giovachini a été réélu pour trois ans à la présidence de la Fédération Syntec à l’unanimité des suffrages exprimés lors d’un vote organisé auprès de 100 Grands Electeurs représentant les cinq syndicats membres de la Fédération : Numeum, Syntec Ingénierie, Syntec Conseil, Unimev et les Acteurs de la Compétence.

Lors de son premier mandat, Laurent Giovachini s’est attaché à structurer la Fédération et à la doter d’une stratégie claire et partagée, lui permettant d’atteindre les principaux objectifs qu’il s’était fixés :

  • L’installation d’une gouvernance transparente, collective et apaisée, concrétisée notamment par l’adoption à l’unanimité de statuts profondément rénovés et d’un mode d’élection du Président sur une base ouverte et élargie lui assurant une légitimité renforcée.
  • Le retour à un dialogue social loyal et constructif avec les syndicats de salariés, qui a permis la signature d’accords de branche majeurs (minima salariaux, formation professionnelle, OPCO Atlas, frais de santé, parcours syndicaux), y compris dans le contexte de la crise sanitaire (activité partielle de longue durée).
  • La montée en puissance d’une politique d’influence dans le champ des questions sociales, économiques, juridiques et fiscales, sur les sujets communs aux syndicats membres de la Fédération, tant auprès des pouvoirs publics qu’au sein du Medef.

Laurent Giovachini souhaite inscrire son second mandat dans la continuité des chantiers engagés. Il ambitionne ainsi de faire vivre un paritarisme plus innovant, en phase avec les transformations du monde du travail et à même d’accompagner les entreprises dans la mise en œuvre de leurs nouveaux modes de fonctionnement.

Il souhaite également réaffirmer la place de la Fédération Syntec en tant qu’organisation patronale de référence et acteur incontournable de l’économie française pour peser dans le débat public en vue notamment des prochaines échéances nationales. Il estime ainsi que « l’industrie de la connaissance que nous représentons aux côtés d’autres grands secteurs d’activité est appelée à jouer un rôle majeur au service de la relance et a vocation à dessiner les contours d’une croissance plus responsable ».

Enfin, il souhaite profiter de ce second mandat pour faire de la Fédération Syntec une organisation toujours plus efficiente en travaillant notamment à renforcer les synergies entre les syndicats membres, en termes de messages, de moyens et d’actions.

Son parcours

Ancien élève de l’Ecole polytechnique, Diplômé de l’ENSTA Paris, Laurent Giovachini débute sa carrière en 1985 à la Direction des armements terrestres et occupera les postes suivants.

Carrières :

Chargé d’études à la Direction des armements terrestres (1985-1989) ; Adjoint au Chef du bureau recherche, missiles, espace puis Chef du bureau plans-budget à la mission plans programme budget à la Délégation Générale pour l’Armement (DGA) (1989-1991) ; Chargé de mission puis Conseiller technique pour les affaires économiques et financières au cabinet de Pierre Joxe (Ministre de la Défense) (1991-1993) ; Directeur des programmes de missiles de croisière à la DGA (1993-96) ; Ingénieur en chef de l’armement (1995) ; Sous-directeur des affaires générales et de la qualité à la Direction des Constructions Navales (DCN) (1996-1997) ; Conseiller technique pour la défense et les questions industrielles au cabinet de Lionel Jospin (Premier Ministre) (1997-1999) ; Directeur adjoint du cabinet civil et militaire d’Alain Richard (Ministre de la Défense) (1999–2001) ; Directeur de la coopération et des affaires industrielles à la DGA (2001–2005) ; Ingénieur général de l’armement (2005), Directeur des Systèmes d’Armes (DSA) à la DGA (2005–2008) ; Adjoint au Délégué Général pour l’Armement (2006-2008) ; Directeur à Alix Partners (2009–2011) ; Président et Directeur général de CS Systèmes d’Information (2011-2013) ; depuis 2013 chez Sopra Steria, au poste de Directeur Général Adjoint.

Autres fonctions :

Administrateur du groupe Défense Conseil International (2013 – 2019), Vice-Président du Conseil Général de l’Armement (2016 – 2020). Président de la Fédération Syntec, Membre du Bureau, du Conseil Exécutif et Co-président de la Commission souveraineté et sécurité économiques des entreprises du Medef (depuis 2018). Président du Conseil d’administration de l’ENSTA Paris et Administrateur de l’Institut polytechnique de Paris (depuis 2020).

Les dernières actualités
Indicateurs
24 juin 2021
Les services à haute valeur ajoutée, vecteurs d’emploi et de dynamisme économique en France (Etudes Fédération Syntec – Asterès – Sapiens)
La Fédération Syntec publie les résultats de deux études réalisées par l’Institut Sapiens et le Cabinet Asterès sur l’impact économique des services à haute valeur ajoutée, et les risques qu’ils encourent suite à la crise sanitaire. Forte de ces enseignements, elle émet une série de propositions à destination des pouvoirs publics aussi bien locaux que nationaux dans l’objectif de les accompagner dans la réduction du déficit d’attractivité dont souffrent certaines villes et certains territoires.