Indice syntec 289,4
Publié le 09 novembre 2022

Revalorisation des salaires minimaux dans la branche Syntec

La Fédération Syntec a signé le 29 septembre 2022 avec la CFDT et CFTC un avenant de revalorisation des salaires minimaux des salariés de la branche des bureaux d’études techniques, dite « Syntec ».

 À l’issue d’une séance de négociation, qui s’est tenue le 29 septembre dernier, les organisations professionnelles de la branche – la Fédération Syntec et la Fédération Cinov – ont signé avec la CFDT et CFTC un avenant de revalorisation des 4 premiers salaires minimaux des salariés ETAM de la branche des Bureaux d’études techniques, des cabinets d’ingénieurs-conseils et des sociétés de conseils.

Par cet accord, il est ainsi convenu des augmentations suivantes :

  • + 4,9% pour le premier niveau ETAM (soit 1715€ et compte tenu des augmentations en avril : + 10% en 2022)
  • + 4,4% pour le 2ème niveau ETAM (soit 1715€ et + 8% en 2022) ;
  • + 5,2% pour le 3ème niveau ETAM (soit 1745€ et + 7,8% en 2022) ;
  • + 2,8% pour le 4ème niveau ETAM (soit 1775€ et + 5,4% en 2022).

Ces augmentations s’appliqueront à toutes les entreprises de la branche le mois suivant l’extension sollicitée auprès du ministère du travail ; l’application est attendue au plus tôt le 1er janvier 2023.

En parallèle, un avenant a été conclu à cette même date avec la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC afin de ne laisser perdurer que deux niveaux au sein de la position correspondant aux fonctions d’exécution. Cet avenant, qui vient ainsi simplifier la grille des salaires, devrait s’appliquer dans le courant du 2ème trimestre 2023.

La Fédération Syntec tient à souligner l’importance et la qualité du dialogue social lors de cette négociation de première importance, profitant à l’avenir des salariés, des entreprises et plus largement des métiers de la branche : « Nous nous félicitons de l’aboutissement positif de cette négociation qui s’inscrit dans le cadre de nos cycles annuels de discussions sur les salaires dans la branche. C’est le signe d’un dialogue social constant, régulier et empreint de confiance  », commente ainsi Hubert Giraud, président de la CPPNI de la branche et représentant la Fédération Syntec.

Les augmentations prévues seront détaillées dans la future grille des salaires minimaux, disponible sur le site de la Fédération Syntec (www.syntec.fr). L’accord est consultable en ligne via ce lien.

Les dernières actualités
Action publique et responsable
09 novembre 2022
Education et formation : fort de deux enquêtes exclusives, Syntec s’engage et demande une meilleure adaptation du système éducatif aux besoins des entreprises
Alors que la question des compétences et du recrutement est devenue primordiale pour les métiers de ses secteurs d’activité, la Fédération Syntec et les syndicats qui la composent révèlent les résultats de deux études portant sur l’éducation et la formation, ainsi qu’une série de propositions et d’engagements pour optimiser l’adéquation entre besoins de compétences et offres de formation.