Indice syntec 274.2

Les principaux indicateurs sur la politique de formation professionnelle, mise en œuvre par le Fafiec en 2017.

La diversité des enjeux et des tendances au sein de chaque branche entraîne une dynamique de l’emploi variée et un véritable challenge pour le Fafiec.

Dans le domaine du numérique et de l’ingénierie, en particulier, la concentration et la spécialisation des compétences sont de plus en plus importantes, et amènent donc le Fafiec à :

  • Identifier les besoins spécifiques en compétences et en formation via des études sectorielles ;
  • Suivre les tendances de son emploi et de sa formation à travers un observatoire dynamique des métiers de la branche.

Plus d’informations sur le Fafiec

La politique de Formation de la Branche : quatre actions majeures entreprises en 2017

  • Mise en place de la régionalisation, via l’installation des 12 instances régionales (CPREFP).
  • Rénovation des 8 certificats de qualification professionnelle (CQP) au sein de la branche.
  • Contrôle de la qualité des formations avec la mise en place d’un baromètre de qualité des organismes de formation.
  • Lancement d’une plateforme de mise en relation entreprises / apprentis www.concepteursdavenirs.fr

Volume d’activité du Fafiec : principaux indicateurs 2017

  • Le nombre de stagiaires pris en charge sur la période 2017 est augmentation de 7%.
  • Les volumes financiers engagés ont aussi crû sensiblement, de 7%.
  • Certains dispositifs ont bénéficié d’un volontarisme et d’un engagement très fort, notamment les POE (préparation opérationnelles à l’emploi) individuelles et collectives qui croissent respectivement de 51% et 24%.
    La Préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POEI) permet de sécuriser le recrutement, en adaptant les compétences du candidat aux caractéristiques du poste à pourvoir. Le programme de formation est élaboré avec l’entreprise, en fonction de ses besoins et des compétences recherchées. La formation est réalisée avant l’embauche par l’entreprise ou par un prestataire externe.
  • Les Actions collectives nationales (ACN) ont elles aussi bénéficié d’une croissance sensible notamment dans les engagements avec 21%.
  • À l’inverse, les dispositifs liés au chômage partiel, ont vu étant donné le contexte économique favorable, leur volume baisser de 24%.
  • Les formations ont été plus orientés vers le retour à l’emploi au travers de la montée en puissance des POE.