Indice syntec 274.2

Évolution professionnelle des salariés

La validation des acquis de l’expérience (VAE)

Outil au service de la gestion individuelle des carrières et de la gestion collective des emplois, elle permet aux salariés d’obtenir une “certification” sans nécessairement suivre une formation.

Toute personne peut valoriser ses expériences professionnelles et extra-professionnelles en les faisant reconnaître officiellement par tous types de certifications : diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle (CQP).

Pour les entreprises, la VAE est un outil de motivation, de fidélisation et de développement des compétences et un moyen de gagner en compétitivité, au travers des enjeux suivants :

  • Sécurisation des parcours professionnel des collaborateurs.
  • Reconnaissance des savoir-faire spécifiques aux métiers du numériques, de l’ingénierie, du conseil, de l’événement et de la formation professionnelle.
  • Anticipation des mobilités ou des évolutions professionnelles.

À noter : tout professionnel de la branche peut s’impliquer personnellement dans la délivrance de certifications dans la branche, en devenant membre de jury de VAE. C’est l’opportunité de mettre son expertise au service d’autres professionnels du secteur, d’élargir son réseau et d’échanger sur ses pratiques, voire de repérer de futurs collaborateurs.

Le guide pratique et les fiches outils proposés par le Fafiec, pour le compte d’Atlas, permettent de tout savoir sur la VAE, sa mise en œuvre, l’accompagnement des salariés, et la possible inclusion de la démarche dans le plan de développement des compétences de l’entreprise.

Plan du guide pratique

  • La VAE : de quoi s’agit-il ? Qui est concerné ?
  • Les atouts clés du dispositif pour l’entreprise et pour le salarié
  • Les étapes clés : du choix de la certification jusqu’à l’évaluation par le jury
  • En amont de la démarche :
    • communiquer sur la VAE dans l’entreprise,
    • informer et accompagner les candidats.
  • Pendant la VAE :
    • organiser l’accompagnement interne et externe du candidat,
    • aider le salarié à préparer le passage devant le jury de validation
  • À l’issue de la VAE : faire le point avec le salarié, quelle que soit le résultat (obtention totale ou partielle de la certification, ou refus de validation).
  • Les financements de l’opérateur de compétences

Les fiches outils

  • Savoir si une certification est accessible par la VAE
  • Signer une convention tripartite (lorsque la VAE est effectuée dans le cadre du plan de développement des compétences de l’entreprise
  • Devenir membre de jury VAE