Indice syntec 311,1

Apprentissage dans l’enseignement supérieur : un puissant moteur d’ascension sociale et un investissement public productif

La Fédération Syntec et Walt ont mené en octobre 2023 une étude exclusive sur l’impact socio-économique de l’apprentissage. Réalisée par le cabinet Goodwill management, l’étude s’est penchée sur 837 000 nouveaux contrats signés en 2022.

Il en ressort que l’apprentissage est un levier puissant d’ascension sociale puisqu’il augmente la probabilité d’avoir un parent ouvrier ou employé de 13 % pour les masters en général, de 36 % en école de commerce et jusqu’à 47 % en école d’ingénieurs. Il apparaît également que, pour ce qui concerne les finances publiques, l’apprentissage génère des recettes supplémentaires et évite des coûts au point de compenser les dépenses publiques, et que son impact devient largement positif si l’on tient compte de la richesse additionnelle qu’il apporte au pays. Enfin l’étude révèle que les bienfaits de l’apprentissage se mesurent tout au long du parcours des jeunes : perspectives d’accès à des études longues, durée de la scolarité et insertion professionnelle.

Les résultats de cette étude démontre que l’apprentissage : 

  1. constitue un levier efficace pour l’ascension sociale
  2. offre un soutien financier aux étudiants
  3. accélère et valorise l’accès à l’emploi
  4. se révèle être un dispositif équilibré sur le plan des finances publiques, créateur de valeur.