Indice syntec 292,6
Publié le 16 mars 2022

Élection présidentielle 2022 : « nos propositions pour contribuer à l’essor de l’économie française »

Dans un pays qui a connu ces dernières décennies une transformation radicale de son marché du travail et qui se confronte encore aujourd’hui à de nombreuses crises venant accélérer ces bouleversements, la Fédération Syntec apporte sa contribution aux débats en publiant plusieurs propositions. Avec l’ambition de penser et accompagner les transformations majeures qui ont cours, elle présente ainsi 8 propositions phares articulées autour de 3 priorités stratégiques pour l’industrie de la connaissance.

 

En France, le nombre de cadres et professions intellectuelles supérieures a été multiplié par quatre en à peine cinquante ans. Ils représentent désormais 5 millions d’actifs, tous secteurs confondus et le pays compte aujourd’hui plus de cadres que d’ouvriers. Cela place l’emploi qualifié au cœur de la dynamique
économique et de la cohésion sociale de notre pays.                                                  Principale organisation représentative de la branche professionnelle des bureaux d’étude, la Fédération Syntec représente, à elle seule, plus d’un million de salariés dans les domaines du numérique, de l’ingénierie, du conseil, de l’évènementiel et de la formation professionnelle. Ces métiers contribuent aujourd’hui à créer plus de 60 000 emplois nets par an et représentent 8% du PIB national.

Retrouvez en détail, nos propositions pour contribuer à l’essor de l’économie française :
Les dernières actualités
Convention collective et accords
16 mars 2022
La Fédération Syntec signe 4 accords socialement et sociétalement innovants : une avancée majeure pour la souplesse accordée aux entreprises et l’attractivité de la branche
Dans un contexte de forte pénurie de talents et d’organisation du travail en profonde mutation, la Fédération Syntec a signé avec les organisations syndicales 4 accords ambitieux et, pour certains, inédits à l’échelle d’une branche. Portant entre autres sur une latitude accrue en matière de temps de travail grâce à un recours facilité au forfait jours, sur l’hybridation du travail et sur l’acquisition de nouveaux droits visant à préserver les salariés dans leur équilibre vie professionnelle / vie personnelle, ces accords d’innovation sociale et sociétale sont de véritables progrès pour les entreprises et les salariés de la branche.