Indice syntec 292,6
Publié le 31 mars 2022

La Fédération Syntec signe une Charte de développement de l’emploi et des compétences

Alors que 300 000 postes restaient à pourvoir au dernier semestre au sein de la branche, la Fédération Syntec annonce la signature d’une Charte de développement de l’emploi et des compétences dans la branche des Bureaux d’études techniques, cabinets d’ingénieurs-conseils et de sociétés de conseils. Cette charte s’inscrit dans une démarche paritaire avec l’État et les partenaires sociaux, déclinée en actions de promotion des métiers de l’industrie de la connaissance qui rencontrent actuellement de grandes difficultés de recrutement.

Représentant plus d’un million d’emplois et 80 000 entreprises, la Fédération Syntec constate en effet une dynamique à la hausse des besoins de service à haute valeur ajoutée, conjuguée à des tensions de recrutement que rencontrent plusieurs entreprises de la branche : disponibilité des talents, inadéquation de la formation avec les besoins des entreprises, développement des métiers à haute valeur ajoutée à l’étranger, etc… Autant de facteurs qui peuvent avoir comme conséquence de limiter les possibilités de croissance de l’activité des entreprises de la branche alors même que les projections sont positives.

Les dernières actualités
Convention collective et accords
31 mars 2022
La Fédération Syntec signe 4 accords socialement et sociétalement innovants : une avancée majeure pour la souplesse accordée aux entreprises et l’attractivité de la branche
Dans un contexte de forte pénurie de talents et d’organisation du travail en profonde mutation, la Fédération Syntec a signé avec les organisations syndicales 4 accords ambitieux et, pour certains, inédits à l’échelle d’une branche. Portant entre autres sur une latitude accrue en matière de temps de travail grâce à un recours facilité au forfait jours, sur l’hybridation du travail et sur l’acquisition de nouveaux droits visant à préserver les salariés dans leur équilibre vie professionnelle / vie personnelle, ces accords d’innovation sociale et sociétale sont de véritables progrès pour les entreprises et les salariés de la branche.