Indice syntec 279,9
Publié le 19 juin 2018

Laurent Giovachini, nouveau président de la Fédération Syntec

Laurent Giovachini a été élu ce matin à une large majorité, président de la Fédération Syntec par le conseil d’administration.

Laurent Giovachini a été élu ce matin à une large majorité, par son conseil d’administration, président de la Fédération Syntec, qui représente plus de 80.000 entreprises, 120 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 910.000 collaborateurs.

Polytechnicien, ingénieur général de l’armement, Laurent Giovachini est directeur général adjoint de Sopra Steria, l’un des premiers groupes français de conseil et de services technologiques.

À l’issue de l’assemblée générale du 28 juin prochain, il succèdera à Viviane Chaine-Ribeiro, qui exerçait la présidence de la Fédération Syntec depuis le 9 juillet 2014.

 « Rassembler nos forces pour constituer le pôle de regroupement des professions de services à forte valeur ajoutée »

Laurent Giovachini souhaite « rendre hommage à l’engagement et à la ténacité dont Viviane Chaine-Ribeiro a fait preuve tout au long de ses quatre années de mandat.

La période de transformations sociales profondes dans laquelle nous sommes entrés nous obligent à l’unité et au rassemblement.

La Fédération Syntec a tous les atouts pour devenir le pôle de regroupement de l’ensemble des professions de service à forte valeur ajoutée».

Viviane Chaine-Ribeiro « remercie le conseil d’administration et les équipes de la fédération pour ces quatre années rythmées par la loi, puis les ordonnances Travail, mais aussi par la réforme de la formation professionnelle.

« Il nous faut aujourd’hui redoubler d’effort pour faire de notre fédération un moteur des changements à venir. Je suis sûre que Laurent saura impulser vigoureusement les nécessaires transformations »
— Viviane Chaine-Ribeiro

Les dernières actualités
Activités de la Fédération
19 juin 2018
Rebondir avec l’industrie de la connaissance
« Qu’il s’agisse de recouvrer notre autonomie énergétique, de réduire les fractures territoriales ou encore de décarboner notre économie, l’industrie de la connaissance doit se mettre au service d’un « libéralisme souverain » qui repose sur un équilibre entre protection et attractivité, entre un État stratège et un secteur privé dynamique et innovant, entre efficacité économique et préoccupations sociales et sociétales », Laurent Giovachini, président de la Fédération Syntec.
Convention collective et accords
19 juin 2018
Modernisation de la convention collective de la Branche Syntec
À l’issue de la séance de négociation qui s’est tenue le 31 mars, la Fédération Syntec a signé avec la CFDT, la CFE-CGC et la CFTC, un avenant dit de « modernisation de la convention collective » de la branche des Bureaux d’études techniques, des cabinets d’ingénieurs-conseils et des sociétés de conseils. Cet avenant fait suite au chantier de toilettage de la convention collective finalisé en juillet 2021, qui avait permis de mettre à jour la convention collective sans création de droits nouveaux.