Indice syntec 279,9
Publié le 31 janvier 2022

Prévoyance : les aides sociales individuelles et plafond de ressources 2022

Le comité paritaire de surveillance (CPS) prévoyance de la branche publie les fonds alloués aux aides sociales et les conditions d’accès pour 2022. 

Les partenaires sociaux ont validé les fonds pour 2022 des aides sociales individuelles et collectives pour les salariés des entreprises adhérentes au régime conventionnel « prévoyance » et ayant souscrit un contrat auprès de Malakoff Humanis Prévoyance (MHP) et de l’OCIRP.

En effet, l’instance décide et réexamine chaque année les aides qu’il souhaite mettre en œuvre en fonction des fonds disponibles. Ce budget d’aide sociale permet de prendre en charge certaines prestations supplémentaires, verser des aides ou secours individuels aux assurés se trouvant dans des situations sociales précaires.

Que sont les aides sociales individuelles ? 

En plus des dispositifs d’aides sociales propres aux organismes assureurs, des actions sociales individuelles spécifiques à la branche sont mises en œuvre à destination des salariés en cas de difficultés sociales ou économiques, notamment sous la forme d’aides exceptionnelles sous conditions de ressources.

Cela peut concerner diverses situations comme le handicap d’un salarié ou d’un enfant, le soutien aux aidants ou encore des difficultés économiques ou sociales.

Ces aides, et les éventuelles conditions d’obtentions complémentaires, sont détaillées dans la page dédiée accessible dans le lien ci-dessous.

Comment bénéficier des actions sociales individuelles ?

La demande est justifiée par un dossier spécifique utilisé par chaque assureur devant comporter les pièces justificatives nécessaires à la compréhension et l’évaluation de la situation.  La demande doit être adressée auprès de l’organisme assureur dont relève le salarié.

Les dernières actualités
Activités de la Fédération
31 janvier 2022
Rebondir avec l’industrie de la connaissance
« Qu’il s’agisse de recouvrer notre autonomie énergétique, de réduire les fractures territoriales ou encore de décarboner notre économie, l’industrie de la connaissance doit se mettre au service d’un « libéralisme souverain » qui repose sur un équilibre entre protection et attractivité, entre un État stratège et un secteur privé dynamique et innovant, entre efficacité économique et préoccupations sociales et sociétales », Laurent Giovachini, président de la Fédération Syntec.
Convention collective et accords
31 janvier 2022
Modernisation de la convention collective de la Branche Syntec
À l’issue de la séance de négociation qui s’est tenue le 31 mars, la Fédération Syntec a signé avec la CFDT, la CFE-CGC et la CFTC, un avenant dit de « modernisation de la convention collective » de la branche des Bureaux d’études techniques, des cabinets d’ingénieurs-conseils et des sociétés de conseils. Cet avenant fait suite au chantier de toilettage de la convention collective finalisé en juillet 2021, qui avait permis de mettre à jour la convention collective sans création de droits nouveaux.