Indice syntec 274.7
Publié le 22 novembre 2016

#CapHumain #FormPro : investir pour sa compétitivité

Ce 18 novembre, la FFP a réuni près de 400 personnes au Conseil économique, social et environnemental autour du thème « Capital humain et formation professionnelle, investissements pour la compétitivité ».

Après un accueil par Patrick BERNASCONI, Président du CESE, Jean WEMAËRE, Président de la FFP, a remis les travaux d’une mission animée depuis deux ans par la FFP à Christophe SIRUGUE, secrétaire d’État chargé de l’industrie et à Clotilde VALTER, secrétaire d’État chargée de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

Une quinzaine d’intervenants, dont Viviane Chaine-Ribeiro, présidente de la Fédération Syntec, sont ensuite venus témoigner de l’importance majeure du « Capital humain, énergie de demain », rappeler la nécessité de « Former pour transformer » pour toutes les entreprises, et présenter les nombreuses innovations que développent actuellement les acteurs de la formation.

Les dernières actualités
Convention collective et accords
22 novembre 2016
Revalorisation des salaires minimaux dans la branche
À l’issue de la séance de négociation qui s’est tenue le 31 octobre, les organisations patronales – Fédération Syntec et Fédération – Cinov ont signé avec la CFDT et CFTC pour la partie salariés, un avenant de revalorisation des salaires minimaux des salariés de la branche des Bureaux d’études techniques, des cabinets d’ingénieurs-conseils et des sociétés de conseils. Ces augmentations s’appliqueront à toutes les entreprises de la branche le mois suivant l’extension sollicitée auprès du ministère du travail.
Convention collective et accords
22 novembre 2016
Renforcer la politique de formation dans la branche : signature d’un accord
A l’issue de la séance de négociation qui s’est tenue le 31 octobre dernier, l’accord « formation professionnelle » a été signé dans la branche « Bureaux d’études techniques, Ingénieurs-Conseils et Sociétés de Conseils » par la Fédération Syntec et la Fédération Cinov pour la partie employeurs et la CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO pour la partie salariés.