Indice syntec 270.1
Publié le 07 juillet 2019

Le rapport d’activité 2018 est arrivé !

Présidence et gouvernance renouvelées, projets innovants, activité paritaire, réformes nationales et données d’une branche en pleine expansion… Découvrez les grands enjeux et les principaux chantiers de notre Fédération en 2018 !

La Fédération Syntec publie son rapport annuel 2018. Une année riche en changements, tant au niveau de la Fédération qu’au niveau national, avec des évolutions sociales, économiques et sociétales d’envergure.

La Fédération est la principale organisation professionnelle d’une branche qui réunit :

“ Au travers de ses syndicats membres et des entreprises qu’ils représentent, la Fédération Syntec est un acteur majeur du développement du tissu économique de la France, de l’évolution de nos organisations et, pour une part, de l’émergence de la société de demain.” — Laurent Giovachini, président de la Fédération Syntec

Ce rapport d’activité est l’occasion de faire le point sur les temps forts de l’année, et les principaux enjeux de la Fédération.

Au sommaire de ce rapport d’activité :

  • La fédération en chiffres
  • La gouvernance, l’organisation
  • Les leviers locaux
  • Enjeux et actions 2018
  • Les données clés de la Fédération Syntec en 2018
  • Focus sur les outils à disposition des secteurs professionnels : indice Syntec, rapport de branche
La branche
80 000
Entreprises
La branche
910 000
Salariés
Les dernières actualités
Action publique et responsable
07 juillet 2019
Repenser la place des entreprises au cœur des territoires…
…comment promouvoir le développement économique et social par nos métiers ? A travers cet événement live, organisé le 14 octobre dernier, la Fédération Syntec souhaitait porter un message fort : celui de la revitalisation des territoires.
Action publique et responsable
07 juillet 2019
[Etude Ifop pour la Fédération Syntec] Fracture territoriale – 41% des actifs français prêts à changer de région pour raison professionnelle
La Fédération Syntec publie les résultats d’un sondage Ifop portant sur l’attractivité territoriale et la perception qu’en ont les actifs français. Quelques mois après le confinement, il ressort de cette étude un intérêt certain quant à la volonté de changer de région pour raison professionnelle (60% des actifs en Ile-de-France), et une forte confiance accordée aux acteurs locaux pour renforcer l’attractivité des territoires (86% font confiance aux TPE et PME, 78% à la région). Cette étude s’inscrit dans le cadre d’une réflexion globale entamée par la fédération sur la manière dont les secteurs d’avenir qu’elle représente peuvent contribuer à réduire la fracture territoriale.