Indice syntec 276,5
Publié le 19 mars 2017

Syntec : la convention collective qui couvre le plus de salariés

La Dares vient de publier le portrait statistique de 252 conventions collectives couvrant 13 millions de salariés. Focus sur la convention Syntec.

Le portrait statistique de la Dares confirme que « la convention collective qui couvre le plus de salariés est celle des bureaux d’études techniques Syntec avec 820.200 salariés ».

Dans le contexte de la mesure de la représentativité patronale, la présidente de la Fédération  Syntec, Viviane Chaine-Ribeiro, se félicite de ces chiffres qui l’encouragent à garder pour objectifs de :

  • renforcer la synergie entre les organisations patronales ;
  • développer une  offre de services  dynamique à ses syndicats  constitutifs et à leurs adhérents ;
  • déployer la croissance organique et externe de la Fédération Syntec.

Qualifiée de « branche regroupante » dans le rapport « Quinqueton » relatif à la restructuration des Branches, la Fédération Syntec a pour principale mission d’œuvrer à la dynamique du dialogue social, avec ses partenaires sociaux, au service de la performance économique des entreprises.

La Fédération Syntec est l’organisation majoritaire dans la branche professionnelle des bureaux d’études techniques regroupant 80.000 entreprises, plus de 800.000 salariés et 120 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Elle regroupe à ce jour cinq organisations membres au service desquelles elle se mobilise au quotidien pour améliorer l’offre de service : Syntec Numérique, Syntec Ingénierie, Syntec Etudes & Conseil, la Fédération de la formation professionnelle – FFP, et l’Union française des métiers de l’évènement – Unimev.

Contact presse : Corine  Alonso, déléguée aux affaires  publiques et à la gestion des  mandats – 01.44.30.49.63 – corine.alonso@syntec.fr

Les dernières actualités
Indicateurs
19 mars 2017
Les services à haute valeur ajoutée, vecteurs d’emploi et de dynamisme économique en France (Etudes Fédération Syntec – Asterès – Sapiens)
La Fédération Syntec publie les résultats de deux études réalisées par l’Institut Sapiens et le Cabinet Asterès sur l’impact économique des services à haute valeur ajoutée, et les risques qu’ils encourent suite à la crise sanitaire. Forte de ces enseignements, elle émet une série de propositions à destination des pouvoirs publics aussi bien locaux que nationaux dans l’objectif de les accompagner dans la réduction du déficit d’attractivité dont souffrent certaines villes et certains territoires.