Indice syntec 270.1
Publié le 19 octobre 2016

La Fédération Syntec intègre le bureau du Medef

La Fédération Syntec, membre du conseil exécutif, sera dorénavant également représentée au bureau du Medef.

Viviane Chaine Ribeiro, présidente de la Fédération Syntec vient, en effet, d’être nommée au Bureau, par décision du conseil exécutif du Medef du 17 octobre 2016, sur proposition du président Pierre Gattaz.

Le bureau, composé de 11 membres, assiste le président du Medef notamment pour la préparation des délibérations à soumettre au conseil exécutif.

La Fédération Syntec renforce ainsi sa présence au sein de l’organisation patronale interprofessionnelle et se félicite de cette nouvelle reconnaissance du poids économique et social des entreprises adhérentes à ses syndicats constitutifs (Syntec Numérique, Syntec Ingénierie, Syntec Études et Conseil, la Fédération de la formation professionnelle – FFP, et l’Union française des métiers de l’évènement – Unimev).

La Fédération Syntec représente 80.000 entreprises, 120 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 910.000 collaborateurs.

Contact presse : Corine  Alonso, déléguée aux affaires  publiques et à la gestion des  mandats – 01.44.30.49.63 – corine.alonso@syntec.fr

Les dernières actualités
Action publique et responsable
19 octobre 2016
Repenser la place des entreprises au cœur des territoires…
…comment promouvoir le développement économique et social par nos métiers ? A travers cet événement live, organisé le 14 octobre dernier, la Fédération Syntec souhaitait porter un message fort : celui de la revitalisation des territoires.
Action publique et responsable
19 octobre 2016
[Etude Ifop pour la Fédération Syntec] Fracture territoriale – 41% des actifs français prêts à changer de région pour raison professionnelle
La Fédération Syntec publie les résultats d’un sondage Ifop portant sur l’attractivité territoriale et la perception qu’en ont les actifs français. Quelques mois après le confinement, il ressort de cette étude un intérêt certain quant à la volonté de changer de région pour raison professionnelle (60% des actifs en Ile-de-France), et une forte confiance accordée aux acteurs locaux pour renforcer l’attractivité des territoires (86% font confiance aux TPE et PME, 78% à la région). Cette étude s’inscrit dans le cadre d’une réflexion globale entamée par la fédération sur la manière dont les secteurs d’avenir qu’elle représente peuvent contribuer à réduire la fracture territoriale.